lundi 5 novembre 2018

Accoucher en hiver : quel ont les risques et les inconvénients ?



L’hiver arrive accompagné de petits maux saisonniers : froid, rhumes, grippes… Les futures mamans qui devraient accoucher en hiver ne sont pas à l’abri des pathologies hivernales, certaines maladies peuvent mettre en jeu non seulement la santé des mamans, mais aussi celle de leurs futurs bébés. Voici quelques conseils pratiques pour un accouchement hivernal en toute sécurité.


Essayer d’éviter la grippe saisonnière


Les femmes qui attendent un bébé d’hiver sont appelées à suivre les règles préventives pour éviter d’attraper la grippe saisonnière.

Il s’agit de se protéger du froid, d’éviter le contact avec des personnes enrhumées ainsi que l’usage des couverts de leurs enfants pour se préserver au maximum des virus enfantines.

Les femmes enceinte doivent aussi évitez les atmosphères surchauffées et essayer de purifier au quotidien l’air de sa chambre.

Cependant, on ne peut pas se prévenir à 100% de la grippe. Cette maladie n’est pas forcément dangereuse mais il ne faut surtout pas la négliger.


Grossesse et rhume


Pendant l’hiver, les virus se propagent et se transmettent plus facilement. Le rhume ou la rhyno-pharyngite est une infection virale très courante durant la saison hivernale. Elle se caractérise par du rhume et de la toux.

La femme enceinte doit donc faire attention à son alimentation et de la façon dont elle s’habille pour éviter tous les petits désagréments engendrés par un rhume.

Si malgré ces précautions, on attrape le rhume, il ne faut pas s’inquiéter: les rhumes n’ont pas de conséquences sur le fœtus. Il faut utiliser du sérum physiologique trois fois par jour pour dégager les voies nasales.

Cependant, s’il est accompagné de fièvre, il faut absolument consulter son médecin.

Accouchement hivernal et pré éclampsie


Les femmes qui accouchent durant l’hiver ont de 20% à 30% plus de risques pour attraper une pré-éclampsie par rapport à celles qui accouchent en saisons estivale.

C’est une hypertension artérielle gravidique qui apparaît pendant la deuxième moitié de la grossesse, Cette maladie spécifique de la grossesse peut menacer la vie de la mère et de l’enfant : c’est la première cause de mortalité maternelle dans les pays en voix de développement et elle peut provoquer un retard de croissance chez le fœtus.

L’origine de cette maladie reste encore un mystère même si sa prise en charge permet dans la plupart des cas d’éviter une issue fatale.

Le régime alimentaire de la femme enceinte joue un rôle important dans la prévention de ces pathologies.


Hiver et bébé


Une fois né, le bébé partagera avec sa mère une saison hivernale passionnante, pleine d’amour et de tendresse.

Mais votre petit choux est encore un être fragile, il doit être convenablement habillé pour une bonne température corporelle car son organisme a du mal à bien réguler sa température. Il ne doit avoir ni trop chaud, ni trop froid pour aborder cette période de l&#039année dans de bonnes conditions.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire